Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 09:48

 

La Neuville Chant d’Oisel parait être une des premières communes du canton, à avoir fondé un corps pour le combat contre les incendies, suivie bientôt par celles de Boos. Un arrêté préfectoral du 5 mai 1865 agréa le corps local des Sapeurs-pompiers, formé alors de 25 hommes et lui donna le titre de Subdivision de Compagnie.


1865

M. Jean Baptiste Emmanuel Gaillard et Louis François Lefer, agriculteurs tous les deux, furent les fondateurs et les premiers dirigeants, ils étaient accompagnés par M. Pierre Lefebvre, médecin de la localité afin d’assurer le service médical de la Compagnie. De 1866 à 1870, la subdivision s’accrut d’une dizaine d’unités.
En octobre, M. Gaillard est nommé adjoint au Maire et M. Lefer sous-lieutenant des pompiers.


1872

Le 12 mars, M. Gaillard est nommé lieutenant par le Préfet et l’effectif, qui se composait de 50 membres, furent habillés, armés (sabre) et casqués. Les accessoires et matériel étaient entreposés dans un local de la Mairie jusqu’en 1883, date à laquelle il fut converti en salle d’école. S’inspirant des directives officielles, le 25 janvier 1877, M. Gaillard établit avec le Maire, M. Lane, un règlement disciplinaire en 39 articles, sur les fonctions et comportements des pompiers, leurs devoirs, leurs obligations…L’article 31 reconnaissait Sainte Barbe comme patronne de la compagnie et ordonnait sa célébration annuelle en décembre. Le plus dur des articles était le 35ème concernant la discipline et les amendes : le manquement à l’appel, exercices, revues, manœuvres ou réunions sans motif valable entraînait des amendes qui s’élevaient de 0.50 francs à 2 francs. Notons que les rôles du sapeur et du pompier étaient bien définis : le pompier actionnait la pompe et le sapeur, lui se chargeait de déblayer ce qui pouvait gêner l’action en sectionnant (sapant) les boiseries


En novembre 1888, décès de M. Gaillard.

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 06:22

 

1950 


Une motopompe équipée d’un moteur Dodion Bouton est acquise à l’aide d’une collecte dans la commune. La célébration annuelle de la Sainte Barbe, avec son banquet et son bal est organisée le 4 décembre et rapporte 10 139 francs.

De gauche à droite : VANDANGER Paul, LETELLIER Marie-Thérèse, FAUVEL André, VITIS Marcel, LEBOUCHER Jean, LEMARCHAND Roger, DELARUE Louis, PLANQUOIS Adrien, SAILLOT Jean, LOURDEL Jean, VITIS Antoinette

 

 

Les Sapeurs-Pompiers et la Clique Neuvillaise :

De gauche à droite : DELAUNAY René, FAUVEL André, ROUET Marius, LETELLIER Marie-Thérèse, DELARUE Louis, BERTHELOT Marcel, QUESMEL Bernard, VITIS Marcel, LEBOUCHER Jean LOURDEL, LATRON Roger, LETELLIER Michel, VANDANGER Paul, VITIS Antoinette, LATRON Gilbert, LEPORT Roland, LEMARCHAND Roger, SAILLOT Jean, LATRON Roland, PLANQUOIS Adrien

 

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 13:09

M. Bernard Dumondel, entré le 25 octobre 1962, est nommé sous lieutenant.
La brigade, en 1973 comprend 13 membres. Nos pompiers interviennent à Boos, lors de l’explosion d’un appareil de chauffage au gaz qui provoque un incendie.
A La Neuville, en 1975, est organisé le cross des pompiers.
         
Le 2 juin 1976, les pompiers renouvellent  plusieurs instruments de musique : un tambour, deux trompettes, un clairon et un baudrier sont achetés au prix de 1 964 francs. Cette année là, nos pompiers sont intervenus sur  un incendie, un feu de cheminée, cinq accidents routiers, huit transports de blessés, quatre interventions diverses et une fausse alerte.
1976 vit également le remplacement de l’ambulance Renault Frégate mise en service en décembre 1967 par un véhicule Peugeot J7 aménagé en VSAB par le personnel du Corps. 
         
A Arques-la-Bataille, en janvier 1977, lors du cross régional, la coupe « Paris Normandie » fut attribuée à l’équipe de La Neuville. Le 4 septembre, la 5ème grande kermesse organisé par les pompiers proposait de nombreux stands : concours de dominos, tir à la corde, bataille de polochon, jeu de brouette…

      
Feu de cheminée chez Jacques Anquetil le 1er janvier 1980.

Répétition et photo devant la caserne en 1981 :
       
Hivers 1982

Un hangar agricole chez les Ryckebosch le 15 mai  et un autre chez les Bazile le 17 octobre 1984 sont ravagés par le feu.
       
     

Kermesse et défilé en 1983 :
      
             
Le centre de secours fut agrandi en 1985 pour recevoir un deuxième porteur d’eau et un fourgon pompe venu de St Aubin les Elbeuf.
                               

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 13:03

 

1960 :

Le 12 août, M. Georges Femel, agriculteur, conseiller municipal, est promu sous lieutenant. Il étendit les missions de ses hommes en leur faisant suivre des cours de secourisme, des brevets reconnus et les dirigea vers les compétitions sportives départementales. La municipalité l’aida financièrement pour l’achat ou la remise en état du matériel, équipement, habillement des hommes…L’ancien préau des garçons fut agencé pour l’usage des pompiers, et pour le dépôt de leur matériel.
En 1961, un véhicule rouge de marque Dodge  avec le nom de la commune sur ses flancs fut acquis pour remorquer la motopompe et transporter les hommes et l’outillage. Une ambulance de marque Renault servait au transport de malade.

 

 


Inauguration pour l’arrivée du DODGE en 1961
:

 

De gauche à droite : LEGROS Jacques, FEMEL Georges, ?, ?, ?, PIQUERET (Rouen), MAUCONDUIT (Mesnil-Esnard), BAUDRY (Maire), DELARUE Louis, VITIS Daniel, DUNEVEU René, SAILLOT Jean, FEMEL Philippe, MORIN Patrick (sous les drapeaux), DUMONDEL Bernard, VITIS Pierre, BARDOR Raymond, LEBOUCHER Jean, LATRON Roger, LEPORT Roland, PLANQUOIS Adrien.

En 1964, 13 bouches d’incendie ont été posées dans divers points de la localité, une nouvelle motopompe de marque Drouville fut achetée, M. Femel fut promu lieutenant en juillet de cette même année. La compagnie a compté jusqu’à 29 membres.
La commémoration du centenaire se déroula le 2 mai 1965. Après la bénédiction du drapeau de la compagnie par le M. le Curé de La Neuville en fin de matinée, l’après midi vit des démonstrations techniques et sportives sur le terrain de sport et une soirée dansante clôtura cette journée. L’équipe, composé de 15 membres, dut intervenir dans l’année 1969 à trois feux de cheminée, trois accidents de la route, sept transports de malades, deux opérations diverses et une fausse alerte.
Cette année fut marquée par la construction d’une remise de 106 m² et d’un bureau de 15m², rue du Froc aux Moines. L’inauguration se déroula le 1er mars 1970 avec une messe suivie d’une cérémonie au Monument aux Morts et d’un banquet accompagnée par la présence du Colonel P. Collinet. Doté par le Service Départemental d’un porteur d’eau type GMC en 1971, le centre prend un nouvel essor

          
 

           


Décembre 1972, repas de la Ste Barbe :

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 12:59

1952 :

Le 12 mars, M. Raymond Henri Lefer (petit fils de Louis François) est nommé sous lieutenant pour une période de 8 ans, avec sous ses ordres 11 hommes et 2 femmes cantinière.

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 05:15

1933 :

En décembre, M. Alexandre Letellier est nommé sous lieutenant. La compagnie comprenait, alors 17 unités. Cet effectif fut décimé par la guerre 1939-45 et il ne restait que 4 pompiers à la sortie de la guerre.

1947 :

Le 17 mars, M. André Fauvel, nommé adjudant chef (puis sous lieutenant en 1948) par le maire M. Joseph Baudry s’employa à reformer un noyau de 13 hommes et de 2 femmes (Antoinette Vitis et Marie-Thérèse Letellier). La vente des calendriers rapporta 18 745 francs et la recette du bal organisé le 18 septembre 1948, 9 557 francs.
La musique Neuvillaise créée en 1947, dit d’abord « Réveil Neuvillais » puis « Clique Neuvillaise » épaula les pompiers dans les cérémonies locales, mais disparut quelques années plus tard.

De gauche à droite : M. MICHEL, M. LEROY Auguste, M. VITIS Bernard, M. LETELLIER Henri, QUESMEL Bernard, M. VITIS Pierre, RATIEUVILLE Henri, M. QUESMEL Gilbert, M. LEBOUCHER Jean, M. BREEMEERSCH Joseph, M. LETELLIER Michel, M. LATRON Roland.

La "clique neuvillaise" :

 

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 05:13

L’adjudant M. Antoine Jobin est nommé sous lieutenant.

Repost 0