Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 12:24
Dimanche en politique du 4 décembre 2016

Dimanche en politique du 4 décembre 2016

Les jeunes et la politique c’est une longue histoire de (dés)amour si l’on en croit les sondages selon lesquels les taux d’abstentions aux différents scrutins nationaux et locaux n’ont jamais été aussi élevés parmi les moins de 30 ans. En revanche, les militants engagés très tôt dans leurs partis respectifs sont particulièrement impliqués comme on peut le constater actuellement dans la perspective des prochaines échéances électorales.
Comment réconcilier ces 2 entités ? Qu’est-ce qui peut motiver des jeunes à se lancer dans l’aventure ?
Les invités de ce magazine ont franchi cette étape un jour et l’ont d’autant moins regretté qu’ils sont aujourd’hui à leur tour des élus de terrain. En attendant d’autres destinées nationales ?
Marine Caron, (UDI) Conseillère Départementale de la Seine-Maritime
Julien Demazure, Maire (LR) de La Neuville Chant d’Oisel
Timothée Houssin (FN), Conseiller Régional de Normandie
Tacko Diallo (PS) Conseillère Départementale de la Seine-Maritime - Canton de Grand Quevilly
Baptiste Bauza (PC) Secrétaire du Parti Communiste section du Havre

Repost 0
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 11:41

Dans la famille Lenud, si on demande le fils, le père, le grand-père et l’arrière-grand-père, c’est bonne pioche pour tous travaux de couverture, plomberie, chauffage... Dans la famille Lenud, on est couvreur, plombier et chauffagiste de père en fils depuis 1926 ! L’entreprise, basée à La Neuville-Chant-d’Oisel, vient de fêter ses 90 ans. « Ça devient rare les sociétés avec une telle longévité », glisse Nelly, la grand-mère, en posant un regard bienveillant sur son petit-fils, Louis.

À 21 ans, le jeune homme travaille déjà depuis cinq ans avec son père, Arnaud, pour apprendre le métier. Et reprendre le flambeau dans quelques années pour porter, encore loin, une entreprise qui sera alors devenue centenaire.

La famille Lenud en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel

C’est René Lenud qui a posé les fondations de l’entreprise familiale, à Darnétal, en mai 1926. « Moi, vers l’âge de 12 ans, je voulais être docteur, mais c’était une idée comme ça », sourit André, du haut de ses 80 ans.

Quand il a quitté l’école, à 14 ans, il a très vite compris que son père lui ferait soigner des toitures et réparer des tuyaux de plomberie. « Ça s’est fait naturellement. Après la guerre, il y avait vraiment besoin de main-d’œuvre. Les entreprises se volaient les ouvriers », se souvient le grand-père de Louis qui a hérité de la passion et de l’entreprise paternelles.

Pour son fils Arnaud, la nature a également bien fait les choses. Son envie d’armée de l’air s’est très vite envolée. Professionnellement, il n’a jamais dépassé l’altitude d’un clocher.

« Les églises, ce sont toujours des chantiers un peu exceptionnels... », glisse l’artisan aujourd’hui âgé de 51 ans qui prépare la relève avec son fils cadet, Louis, 21 ans. Exceptionnels, d’accord, mais dangereux aussi ! André en a fait les frais. « J’ai chuté de l’église Carville, à Darnétal... » C’est Nelly qui termine sa phrase et pose le diagnostic : « Sept mètres ! Fracture du bassin, du poignet et traumatisme crânien ! » Bilan : un mois et demi d’hôpital et six mois d’arrêt.

À l’époque de René, un ouvrier de l’entreprise avait aussi fait un tel plongeon depuis le toit d’une église. « Les mesures de sécurité n’étaient pas les mêmes non plus... », ajoute Arnaud. « On s’accrochait seulement aux façades », éclaire André.

La couverture représente les deux tiers de l’activité de l’entreprise Lenud aujourd’hui. Le reste est consacré à la plomberie, au chauffage et à l’installation de salles de bains.

La corde « chauffage », c’est André qui l’a mise à l’arc de l’entreprise quand il a pris la succession d’André, en 1967. Le chauffage central est alors en plein boom. « Je prenais des cours en formation adulte le samedi après-midi. Le chauffage, c’est quelque chose que j’avais toujours eu envie de faire. »

En 2007, sur la toiture de l'église

En 2007, sur la toiture de l'église

André a été rejoint par son fils en 1980 avant de lui passer la main en 1997, l’année où l’entreprise déménage de Darnétal à La Neuville-Chant-d’Oisel, où résident Arnaud et son épouse, Florence. André a bien su décrocher. Et travailler en famille n’a jamais posé problème ni aux pères, ni aux fils. « Il faut des caractères diplomates », convient Arnaud. Mais dans la famille Lenud, on maîtrise l’art du travail bien fait et de la diplomatie. « Le père est aussi un facilitateur pour le fils qui prend la suite. » André a encore donné quelques coups de main à Arnaud, avant de totalement se retirer. Humblement. Il rit encore de cette anecdote où un nouveau client de son fils l’a pris pour l’un de ses ouvriers et lui a glissé un pourboire.

Les femmes, dans l’entreprise, elles, elles ont ce petit plus qui a trait à la psychologie. Indispensable pour bien gérer les relations avec la clientèle. Tout client a tendance à considérer que sa situation est urgente... « À l’époque d’André, les clients se déplaçaient beaucoup plus pour voir l’artisan. Et quand on a eu le téléphone, notre ligne était à la fois privée et professionnelle. Il fallait jongler entre les deux », raconte Nelly, qui a quitté son travail dans les assurances quand André est devenu le patron. Si le couple de la deuxième génération a connu l’arrivée du téléphone et du fax, c’est Florence et Arnaud qui bénéficient du PC, de l’e-mail et autre téléphone portable ainsi que du matériel de levage moderne. « Quand j’ai connu mon mari, il avait une charrette », rigole Nelly. André cite, quant à lui « les cent ardoises, 45 kg, montées à l’épaule » !

Louis : tôt dans les tuyaux

Louis écoute d’une oreille attentive toutes les anecdotes de la saga Lenud. « Ça met quand même un peu la pression », sourit celui qui a, sur les épaules, le poids le plus lourd d’une tradition familiale remarquable. Mais déjà la fierté pointe dans les yeux des grands-parents et des parents. « Il avait dit, dès la maternelle à sa maîtresse, qu’il ferait le même métier que son papa... », confie Florence.

« Si seulement, tout cela pouvait donner envie à des jeunes de faire ce métier... » La joie d’André dépasserait alors tous les toits.

Voir l'article du Paris Normandie ici

DELPHINE LETAINTURIER du paris normandie (21 decembre 2016)

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 12:25

Exposition proposée par l'association ABEIL du 02 au 05 décembre 2016.

Un livret est en cours de préparation pour immortaliser cette exposition, 60 personnes l'ont déjà réservées.

Réservation ICI

La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
La Vie de Châteaux en 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Repost 0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 10:38

Premier tour

  • M. François FILLON
    45.1 %
  • M. Nicolas SARKOZY
    25.93 %
  • M. Alain JUPPÉ
    23.09 %
  • M. Bruno LE MAIRE
    3.7 %
  • Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
    0.87 %
  • M. Jean-Frédéric POISSON
    0.65 %
  • M. Jean-François COPÉ
    0.22 %

Second tour

  • M. François FILLON
    67.77 %
  • M. Alain JUPPÉ
    32.23 %
Repost 0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 20:20
Exposition sur l'histoire des châteaux en décembre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel

La Vie de Châteaux 

Après l'exposition liée au centenaire de la guerre de 14 /18, qui retraçait l'histoire des 23 soldats de la commune morts au front, l'association ABEIL se prépare à susciter l'attention du public sur un tout autre sujet : il s'agit de retracer l'histoire des 2 châteaux de la commune, de leur construction à nos jours. Car à la Neuville Chant d'Oisel, il y a 2 châteaux !

En venant de Rouen, en passant par Boos, le plus ancien est le château de « Chant d'Oisel » : construit au 18° siècle, au fond d'un grand parc, c'était un domaine « noble ».

En traversant le village, le plus récent, a été construit dans la forêt de Longboël au 19° siècle  par Jules de Maupassant.

Ces deux châteaux, fort différents, ont été des lieux de rencontre de notables rouennais ou parisiens, avocats, peintres, photographes, musiciens, littérateurs, polémistes... Gustave Flaubert, Louis Bouilhet, Eugène Renouard, Hippolyte Bellangé, Maxime Du Camp, Jean Soreuil, Ernest Chevalier...

Aujourd'hui, les deux châteaux, toujours habités, méritent l'intérêt.

Nous vous donnons rendez vous du vendredi 2 au lundi 5 décembre prochain, de 10h à 19h, dans la salle du conseil municipal de La Neuville Chant d'Oisel.

Entrée Gratuite. 

Repost 0
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 00:25

Bonjour à toutes et tous,
Vous êtes déjà nombreux à avoir réservé votre soirée du 29 octobre
et nous vous en remercions.  Pour les retardataires, il reste des places 
mais ne tardez pas à confirmer votre venue car notre jauge est limitée.

Sur ce, voici des informations sur le déroulement de cette soirée (flyers joints) :

-    20h00 : ouverture des portes
-    20h30 : Un abruti, ça rêve infiniment, de et par Francis Romon
-    21h30 : entracte de 30 mn avec collation offerte
-    22h00 : concert de SAMSOUL jusqu’à … 

Tarifs : 6 € pour les adhérents à l’association La Chaise Neuvillaise (vous l’êtes déjà si vous avez participé à la soirée Joda Robert)
              9 € pour les non adhérents (qui de ce fait deviennent adhérents à l’association) 

La tradition voulait que l’on vienne au Théâtre de la Toupie avec sa chaise,
et bien cela est terminé car un magnifique gradin de 60 places a été installé pour recevoir vos … 
 

Théâtre de la toupie en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Théâtre de la toupie en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Repost 0
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 00:07

Inauguration des aménagements publics aux abords des écoles avec la Métropole Rouen Normandie : 90 places de parking, rénovation de l'éclairage public, des flux de circulation dédiés aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes, une sécurisation des établissements scolaires par de nouvelles clôtures, la création de deux parvis au niveau de la sortie des classes et de deux arrêts "minute" pour fluidifier la circulation.

Inauguration des aménagements aux abords des écoles en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Inauguration des aménagements aux abords des écoles en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Inauguration des aménagements aux abords des écoles en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Inauguration des aménagements aux abords des écoles en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Inauguration des aménagements aux abords des écoles en octobre 2016 à La Neuville Chant d'Oisel
Repost 0