Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

/ / /

 Après la conquête des Francs et l’installation des Carlovingiens dans la région, Rollon, chef des Normands, fixa les limites de la Normandie. Et c’est ainsi, aux environs de l’an 950, que l’édification de notre église vit le jour. « Il parait qu’il y avait à cette époque, un devin chargé de lire l’avenir dans le vol et le chant des oiseaux. ». C’est incontestablement de l’antre de ce sorcier que le village a pris naissance et tiré son nom. En vieux français, oiseau se prononçait oisel. Le Chandoysel fut donc, la première partie du village regroupé autour de l’église : Cantus Avi (1240), Leprosaria de Cantus Avi (1257), In Parocchia Nove Ville de Cantus Avi (1263).
 

 Au 13ème siècle, la poussée démographique (moins d’épidémie, paix, sécurité) est telle qu’il faut des nouvelles terres. C’est donc à partir de là et de l’ancienne voix romaine qu’une nouvelle partie du village  se dessine : La Neufville (villa : domaine rural , novus : neuf) appartenant à la baronnie de Pont St Pierre. Sur ordre de Saint Louis, les moines propriétaires des lieux, défrichent la forêt de Longboël (son nom attesté  au 13ème siècle sous la forme latine Longus Buellus qui signifie le long bois) et la cède au Chapitre de Rouen. Ces déboisements se font  selon un plan géométrique très précis : les moines encadrent les paysans et procèdent à l’attribution des lots en bandes étroites perpendiculaires à la route. A la révolution, la forêt devient « bien national » et en 1833, Jules de Maupassant en obtient une portion de 130ha sur laquelle, comme pour assurer une symétrie  avec le château du Chant d’Oisel,  fait ériger une demeure en 1835.

Avec le rapprochement des deux villages, on l’appela La Neufville Chandoysel (Nova Villa cantus Avis), puis La Neuville Chant d’Oisel jusqu’à la révolution, et pour un motif ignoré, on a commencé à l’orthographier La Neuville Champ d'Oisel, en enlevant ainsi le charme de son nom et de son origine. C’est, finalement,  le 16 juin 1962, que le préfet écrit au maire : « Sur proposition de la Commission Nationale de Révision du Nom des Communes, Monsieur le Ministre de l’Intérieur a rendu officiel le nom de votre commune : La Neuville Chant d’Oisel … ».

Partager cette page

Repost 0
Published by