Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 16:57

 

Suite à un article paru dans Le Bulletin de décembre 2012 sur une enquête de l'endettement de certaines communes du plateau de Boos, La Neuville Chant d'Oisel était visée et montrée du doigt. Cela a naturellement interpelé le Maire Michel Jeanne et ce dernier a apporté un commentaire sur le site du Bulletin.

endettement-2013.jpg


"Cher Bulletin,
C’est le début de l’année 2013 commençons donc avec un peu d’humour. A lire votre article sur l’endettement des communes, page 4 du journal du 31/12/2012 les emprunts du charmant village qu’est La Neuville Chant d’Oisel couteraient fort chers à ses habitants, ce qui n’est pas exactement le cas. D’ailleurs, les impôts locaux sont particulièrement stables depuis 10 ans.
Les chiffres auxquels vous faites référence sont autrement publiés par le portail du ministère des finances : Bercy colloc. Ces données sont exactes mais ils ont le redoutable privilège d’être une addition pour ne pos dire une globalisation. Il faut connaitre ce qu’ils recouvrent dans la réalité d’un budget communal. En fin d’exercice, seul le compte administratif d’une collectivité nous renseigne sur la nature des dépenses, des emprunts et des recettes d’une collectivité.
Prenons le cas de la commune qui nous intéresse : la somme totale des effets financiers ne faisant pas l’objet d’un autofinancement est bien de 1892 k€. Ils comportent, notamment 3 prêts immobiliers pour un montant total de 411 k€. Nous remboursons, capital et intérêts, la somme de 34,1 k€ par année budgétaire pour recette globale de 45 k€. Ils comportent aussi un prêt relais (pas de remboursement de capital) de 858 k€ destiné aux paiements des investissements avant que nous puissions toucher les subventions éventuelles ou les recettes de nos opérations d’aménagements, la commune étant son propre aménageur.
Il faut aussi ajouter que depuis plusieurs années la capacité d’autofinancement de la Neuville est très supérieure aux autres communes de la strate (2x) malgré un potentiel financier très inférieur pour la même référence.
En conclusion, au 31/12/2012, ce qui est réellement à charge du budget municipal c’est un montant de 612 k€ soit 307 € par habitant. Ce chiffre est bien loin à la fois de la moyenne de la strate (592 €) et des 957 € que l’article peut laisser apparaître.
Enfin, depuis l’année 2009, la Neuville n’appartient plus à la strate 500-2000 habitants mais à celle 2000-3500 habitants, le recensement de 2011 faisant état d’une population de 2159 habitants.

NB : calculs fait sur la population DFG (Bercy colloc)"

Michel Jeanne le 3 janvier 2013

 



 


NEUVILLE-CHANT-D'OISEL (LA ) - SEINE-MARITIME
Population légale en vigueur au 1er janvier de l'exercice : 1 983 Habitants - Budget principal seul
Strate : communes de 500 à 2 000 hab appartenant à un groupement fiscalisé (FPU)

 

L'endettement de notre commune, d'après Bercy colloc, en euros par habitants s'élève à 957 euros au 31 décembre 2012. Elle se classe au 6ème rang parmi une liste de 85 communes proche de notre zone.

comptes-endettement.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires