Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 20:03

L’habitation des curés de La Neuville Chant d’Oisel  parait avoir toujours existé aux environs de l’emplacement du Presbytère actuel.

En 1772, une restauration est nécessaire et urgente, le toit en chaume, en très mauvais état, est remplacé par une couverture en tuile. Cette réparation importante s'élève à 850 livres. Lors de la remise en état, Jean Gosselin (maçon) et Jean Lerat (charpentier) s'aperçoivent que les cheminées sont trés abimées : ils réaliseront ces travaux en 1773.

En 1791 et sur ordre de la municipalité, Jean Gosselin et Charles Hellot (charpentiers), et Pierre Lefebvre, maître maçon, dressent un état des réparations.

En 1805, le presbytère sert d’école, de mairie pour le retour des conseils avec le maire M. Hardy et de logement pour l’instituteur, le curé Sevestre.

En 1825, on décide, enfin, de reconstruire le Presbytère pour environ dix mille francs.

presbytere

Mais, cette construction trop légère, ne peut durer. Elle menace de s’écrouler et en 1878, sur les instances de l’Abbé Acher et de l’Abbé Ducrocq, le conseil municipal vote la reconstruction totale. Il fut reconstruit par M. Lemoine, maître maçon de la localité pour la somme de vingt deux mille francs, tel qu’on le connaît aujourd’hui.


Gravure de Jules Adeline (1890)

En 1893, fut édifié le mur de clôture et posée la grille d’entrée avec sa croix.

Les curés de notre commune se sont succédés au cours du temps et, des fêtes paroissiales (La Passion du Christ), des kermesses (Les Amis du Pays d'Oisel), des communions ont été organisés dans la cour du Presbytère à différentes époques.

Le PresbytèreCarte postale avec l'Abbé Guerre devant le presbytère vers 1920

            (10) Le désespoir de Judas  Les Enfants de Coeur

                        La Passion du Christ                        Les enfants de coeur avec l'abbé Guerre

Et après la fondation de la Paroisse Saint Paul de Mesnil en 2003, la municipalité décide de vendre le presbytère l'année suivante. Le mur du côté de l'église est ouvert, et la pose d'une autre barrière permet d'accéder à la salle Lavoisier (nom du curé qui a exercé à partir de 1975).
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans L'église
commenter cet article

commentaires