Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 18:08

 

Un château existait au même emplacement que l'actuel et sa façade donnait vers la plaine.
 
En 1760, Pierre Alexis Asselin Desparts, Seigneur du Chant d'Oisel, Chevalier de St Louis et Conseiller à la Cour des Comptes, construit ce château, de style Louis XIII, tel que nous le connaissons actuellement avec face sur la rue des Andelys. Une ardoise gravée dit : « J’ai été posé le 3 août 1785 par Louis Jules Asselin Desparts, chevalier de Saint Louis, conseiller à la cour des Comptes, Seigneur du Chant d’Oisel, lequel a bâti ce château en 1760… ».
En 1781, Louis Jules Asselin Desparts hérite de son père, devient Seigneur du Chant d'Oisel et conseiller municipal de 1805 à 1813. L'armoirie de la famille Asselin Desparts, d'azur, à la face d'argent, est chargée de trois roses de gueules, accompagnées de trois molettes d'éperon d'argent. A la mort de celui-ci en 1816, sa soeur, Anne Jeanne Rémi Asselin Desparts, mariée à Louis Adrien Lucas de Lestanville hérite du domaine. La grille d’entrée, malheureusement absente aujoud'hui à la suite de ce mariage, se trouve à ce jour au Château de Bosc-Oursel à Letteguives, elle porte cette curieuse citation : « Demulcet vitae taedia Cantus Avis » (Le chant de l’oiseau adoucit l’amertume de la vie) qui devint la devise de la commune.
Château du Chant d'Oisel
En 1850, la famille de Lestanville céde le Château du Chant d'Oisel à un avocat de Rouen, M. Adolphe Archier. A la suite de son acquisition, M. Archier modifie l'entrée qui se trouvait face au château et la déplaçe sur la droite.
En 1893, le domaine est vendu à M. Emard Baudry, apparenté aux de Lestanville, il supprime les murs d'enceinte et plante des haies et des arbres. Maire de 1896 à 1910, puis de 1935 à 1939, il est conseiller municipal sans interruption durant 43 ans. Durant la première guerre mondiale, trois bombes de l'aviation allemande tombent à proximité du château et occasionnent, momentanément  la fermeture de la rue des Andelys.
Actuellement, ce château est habité par M. et Mme Faroult.
Derrière le château, existe encore un ancien colombier dont nous ignorons la date de construction (XVIII°). Son allure présente une sérieuse analogie avec l' édifice de Mesnil-Raoul.

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans Lieux de mémoire