Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 16:56


Une croyance populaire admet que les lépreux ayant pris pour patron Saint Lazare supposé mort de la lèpre et dont le nom fut changé en celui de Saint Ladre, furent à cause de cela, appelés Ladres et que de là sont venus les noms de ladrerie, maladrerie.

Des temps hébraïques aux premiers siècles de notre ère, il n'existait pas de léproseries proprement dites, bien que, à cette époque reculée, les législateurs aient pris à l'égard des malheureux lépreux des mesures airant pour but d'empêcher la propagation de la maladie.

Avec l'extension que fait la lèpre au neuvième et dixième siècles, les léproseries deviennent si nombreuses que toute ville, toute bourgade même de peu d'importance avait son refuge. Ce genre d'établissements consistait tout simplement en un édifice où l'on permettait aux lépreux de venir passer la nuit. Ces derniers bénéficiaient de soins de la part de religieux ou de laïques.

L'emplacement de la maladrerie est évident : éloigné des habitations et du bourg.  Il est difficile de retrouver des renseignements de la situation précise de cette maladrerie à La Neuville Chant d'Oisel. Pourtant, le triège de La Maladrerie est cité très souvent et se trouvait entre Boos et Le Chant d'Oisel aux abords de Franquevillette, près de la route départementale, derrière la rue des champs. Quand tomba-t-il en désuétude ? Certainement lorsque les maladies se firent suffisamment  rares pour que l'on puisse accueilir les malades dans un hospice. Mais quand ?

Une voie appelée "Chemin de la Quarantaine" venait en direction de Romilly. Les lépreux pouvaient ainsi venir à la Maladrerie en empruntant ce chemin, puis par celui du Battier et passer derrière le Château du Chant d'Oisel par la sente des tourelles.

En 1653, dans un acte de donation à l'église par le seigneur de ce lieu, il est inscrit "du Clos de Ladre". (Arch de l'Eglise).

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans Les rues
commenter cet article

commentaires