Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 09:31

Il fut un temps, déjà lointain, où à La Neuville comme dans bien d'autres villes ou villages de notre canton, les commerçants détaillants étaient beaucoup plus nombreux qu'aujourd'hui. Nous étions alors au début du siècle dernier, dans les années 1900.
Nous pensons surtout aux débits de boisson, aux cafés, aux épiceries qui certes vivaient ou vivotaient sur une petite échelle mais n'étaient nullement imposés ou taxés comme aujourd'hui.
C'était aussi l'époque où les grandes surfaces n'avaient pas encore fait leur apparition pour offrir à l'acheteur des prix chocs et des ristournes importantes.
Les années 1900 ont été une période très florissante à La Neuville où on comptait près de trente commerçants dont sept cafés.
Les gens n'étaient pas bien riches mais ils paraissaient heureux et surtout avaient tendance à s'entraider beaucoup plus que maintenant.

RenoultLa boucherie Renoult, située au 1576 rue des Andelys, faisait partie des commerces très appréciés et prospers. En 1900, pas de chambre froide, la viande était suspendue et attendait le client, la viande parfois recouverte de mouches le vendeur d’un coup de main les écartait  et le boucher ne demandait pas : “ Sac en papier ou en plastique? ”, il enveloppait la viande dans du papier ciré, puis dans du papier journal, et attachait le tout avec une corde qui pendait du plafond et qu'il cassait après l'avoir mis autour de son petit doigt. Une bonne cuisson la dessus, jamais malade (il n’y avait pas de réglementation européenne à ce moment là.).

1905 - 2010

1576 rue des Andelys

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans Les commerces
commenter cet article

commentaires