Cartes Postales

  • Cidrerie-Monnier.jpg
  • Maconnerie Janssens
  • La Place Baudry
  • cahier de doleances
  • La Neuville

 Les rues les maires
 panneau attention ecole les cures

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

Rechercher

 

 
 
panneau-la-neuville-chant-d-oisel
blason.jpg
Mercredi 25 septembre 2013 3 25 /09 /Sep /2013 20:10


Hippolyte Bellangé, né à Paris, le 17 janvier 1800 et mort à Paris le 10 avril 1866 est un peintre, dessinateur, graveur et lithographe français. Il a produit une œuvre considérable. Dans l’ouvrage qu’il lui a consacré en 1838, Jules Adeline avance le chiffre de 250 tableaux et près de 1200 dessins et aquarelles. L’œuvre lithographique, très importante, est estimée à 800 lithographies populaires. Hippolyte Bellangé devient conservateur du musée des Beaux-Arts de Rouen et le restera jusqu’en 1853.
Gustave-de-Maupassant-par-H-Bellange.jpg

En 1838, il réalise ce beau portrait.
Certes il s’agit ici d’une œuvre à destination d’un ami. Il s’agit de Gustave de Maupassant, le père du célèbre romancier. Or Bellangé connaît bien la famille : il se rend souvent à la propriété des Maupassant à La Neuville Champ (Chant) d’Oisel où il a même un atelier à sa disposition. Beaucoup de soin est apporté à ce portrait, notamment pour rendre la finesse des mains et les traits du visage. Peut-être ce tableau a-t-il souffert d’une mauvaise réputation donnée par Guy de Maupassant lui-même dans un moment d’humeur : dans une lettre écrite à Louis Le Poittevin, il écrit au mois de mars 1875 « Et tu viens me menacer de mettre un tableau de Bellangé au mont-de-piété quand tu possèdes une maison entière !!!!!!! / Rouennais ! Rouennais ! Rouennais ! Et nom de dieu de bougre de merdicolère de foutripétant, ne peux-tu le monter dans une chambre supérieure. (…) Cherche un emballeur et dis-moi vite ce que cela peut coûter de faire emballer cette croûte que je prendrai en allant à Étretat. »
 Notons au fond du tableau, une maison blanche à l'italienne, c'est cette demeure que les Maupassant ont connu pendant quarante années à la Neuville et qui fut agrandie par les Lenepveu et que la famille Anquetil acheta en 1962 pour devenir le Château tel que nous le connaissons aujourd'hui.
Du vivant de Guy de Maupassant, le tableau appartenait au peintre Louis Le Poittevin, qui n’est autre que le fils de Louise de Maupassant, la sœur de Gustave de Maupassant. L’œuvre fut ensuite cédée au musée des Beaux-Arts de Rouen en 1902.
Par bruno - Publié dans : Personnages
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés