Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 15:10

 

service militaire 1913

Né à Mesnil Raoul le 08 octobre 1890, il passe toute sa jeunesse dans la ferme de ses parents où il aide quotidiennement aux travaux des champs pour apprendre le dur métier d’agriculteur. En 1913, il épouse Mme Blanche Cavelier et prend en location la ferme de l’Etoquey. Il part aussitôt pour le service militaire puis pour la guerre. Devenu très vite prisonnier, il travaille à la gare de Berlin jusqu’à la libération. En 1918, de retour d’Allemagne, il revient à La Neuville au chevet de sa femme souffrante. Atteint de la grippe espagnole, elle décède quelques mois plus tard à l’âge de 25 ans.

En 1920, il se marie à Marthe Lemaitre et décide d’acheter le domaine de l’Etoquey.

M. Gaston Delesque au service militaire assis à gauche en 1913

gaston delesque a l'etoquey

De gauche à droite / photo 1920 à l’Etoquey

Marie et Georges Lemaitre, Delesque Gaston et  Marthe Lemaitre (sa femme), Adèle et son mari Edouard Plantrou (directeur d’une filature de coton, une rue porte encore son nom à Oissel), Raymonde et sa mère Yvonne Lethoré (sœur de Marthe), M et Mme Cotoni , médecin (une rue porte son nom à Oissel).

Naîtra de cette union, trois enfants : Odile en juin 1921, Jean en 1923 et Colette en 1928. Cultivateur, agriculteur et éleveur de bétails, il s’implique dans la vie de la commune, en effet  par décret du Président de la République en date du 4 août 1922, il est nommé Lieutenant Commandant, prend et réorganise la direction de la compagnie des sapeurs pompiers qui compte alors près de trente hommes.

       01-Revue-des-sapeurs-pompiers1925.jpg     Gaston-Delesque1925.jpg

En 1925, il quitte La Neuville pour habiter avec sa famille à Mont Saint Aignan, puis revient ensuite sur Bonsecours où il exerce le métier d’agent d’assurances et d’expert agricole à la cour des comptes de Rouen. Conseiller municipal dès 1924, il devient maire de La Neuville de 1929 jusqu’en 1935, tout en habitant Bonsecours. Il démissionne alors de son poste de lieutenant des pompiers après sept années passées au commandement de la compagnie, ne pouvant cumuler sa nouvelle responsabilité de maire avec celle des pompiers. Durant son premier mandat, il effectue l’électrification de sa commune et d'importantes améliorations des bâtiments communaux.

Lors de l’élection de 1935, il devient le premier adjoint de M. Emard Baudry, puis reprend le poste de maire en 1939 suite au décès de M. Baudry. Dès lors, et jusqu’à la fin de son mandat en octobre 1947, il décide de revenir à La Neuville suite au bombardement que subit la ville de Bonsecours et vient habiter dans le vicariat au 25 rue de l’île. Plus proche de ses citoyens, il a la lourde tâche de représenter les neuvillais pendant l’occupation allemande et de rendre visite avec l’abbé Lespinasse aux familles endeuillées.Delesque-G-1956.jpg

En 1946, à la suite du décès de sa femme Marthe, il se retire sur Bonsecours dans une maison qu’il avait construite avant la guerre, mais il reste encore attaché à sa commune : il devient alors trésorier de l’association des anciens combattants et participe jusqu’en 1965 aux conseils municipaux. Il est nommé, à l'unanimité du conseil, maire honoraire.

Delesque-maire-honoraire.jpgDe gauche à droite : M. Delesque Gaston (maire honoraire), M. Baudry Joseph (maire de La Neuville), M. Grisel (maire de Boos), M. Magniaux (maire de Mesnil Esnard et conseiller général), et M. Cordonnier (maire de Mesnil Raoul)

Officier du Mérite Agricole, titulaire de la Médaille Communale et Départementale de vermeil pour 48 années de fonctions municipales ininterrompues, il disparait à Rouen en octobre 1977 à l’âge de 87 ans.

 

Un grand merci à Colette Leclerc (fille de Gaston Delesque) pour son témoignage et ses photos.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bruno - dans Les maires
commenter cet article

commentaires