Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Signer le livre d'or

ICI

Profil

moi.jpeg

Bruno Daniel, je suis né le 08 mai 1965 à Les Damps, marié, 4 enfants et j'habite notre commune depuis 1993.

Contact

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 19:51

Le vendredi 28 et samedi 29 août 2009.
Oyez fans de metal et hard rock ! Sortez cheveux longs, tee-shirts noirs et doigts en l'air : le festival des Arts Bourrins s'installe vendredi et samedi à La Neuville-Chant-D'Oisel. Tout ce qu'il faut savoir en douze lettres.

A comme l'association Arts bourrins, une bande de jeunes fondus de metal (du hard rock pour les incultes). Ils viennent de Rouen et ses environs et concoctent ce festival pour la troisième année consécutive.
R comme rapide. Heavy metal, death metal, black metal, trash… Y'en aura pour tous les tympans, mais jamais à moins de 180 bpm. Le nom du festival ne ment pas : ça va « bourriner » !
T comme Trepalium, la tête d'affiche venue du Poitou avec du death metal jazzy dans ses enceintes. En tout, dix-neuf groupes vont se relayer pendant les deux jours. Parmi eux, Celeste, As we bleed, Supertanker, Ataraxie, Yuck, Wormfood…
S comme le succès que rencontre le rassemblement : 120 spectateurs la première année, 400 la deuxième.
B comme les brutes que les mordus de hard rock ne sont pas. On peut aimer la musique qui tabasse et être un gentil garçon.
O comme l'ouverture d'esprit des organisateurs.
« Au-delà de la musique, nous voulons élargir l'affiche à tout ce qui peut être bourrin, à tout ce qui dépote », détaillent Thibault Drouet et Elodie Debs, respectivement trésorier et secrétaire de l'association. Résultat : neuf stands et des expositions d'un styliste « de l'extrême », d'un infographiste « cauchemardesque », d'un peintre sur « peaux séchées », d'un sculpteur « révolté », d'un forgeron et on en passe.
U comme ultra-convivial. Les Arts bourrins, un festival à taille humaine.
R comme Rouen et sa région. La scène metal du coin n'est pas énorme. Eh bien le but du festival est justement de lui donner de la place en programmant des groupes comme Ataraxie et Yuck.
R comme réservations. Avec quatre cents places par jour, elles sont plus que conseillées.
I comme infographistes. Trois créateurs sur ordinateur exposeront leurs travaux.
N comme La Neuville-Chant d'Oisel. C'est là que ça se passe, dans cette petite commune champêtre située à l'est de l'agglomération rouennaise.
S comme la somme à débourser : 7 € un jour, 10 € les deux jours (concerts et expos). 2 € pour l'entrée des expositions. Camping gratuit.


Partager cet article

Repost 0

commentaires